Les petits écrivains

Ce forum vise à recueillir des fictions ou fanfictions de qualité pour le plaisir de tous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'olivier de Kerpolen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axior
Scribe


Nombre de messages : 4
Age : 62
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: L'olivier de Kerpolen   Sam 8 Mar - 3:57

Note de Samaal: Ce texte a été le grand gagnant d'un concours sur le thème: histoire végétale.




Sous le soleil des Îles de Kerpolen, non loin des plages de galets multicolores bordées d’ormes et d’ajoncs, et de chardons bleus, surplombant fièrement quelques conifères chétifs, tous courbés, saluant le continent, se dresse, majestueux, un olivier.
- Un olivier ?
- Oui, un olivier, l’arbre.
- Un olivier, à Kerpolen ?
- Et pourquoi pas ? … Le vent s’infiltre entre ses branches en émettant un sifflement singulier, ses feuilles humectées par les embruns tournoient et scintillent de mille éclats. Solide et fort comme les rochers qu’il domine du haut de la falaise, il résiste, impassible, à la tempête et à l’orage qui gronde.
- Ah, non !
- Quoi, non ?
- Sous le soleil, tu as dit, et maintenant tu parles d’un orage.
- Oui, mais l’orage, il peut être au loin, il s’approche…
- Si l’orage est au loin, il peut résister, ton olivier, c’est pas dur.
- Bon, pas d’orage. Il résiste … aux merles et aux goëlans.
- Oui, si on veut.
- La faune et la flore avoisinantes, intrigués par cette essence nouvelle (il n’y a pas beaucoup d’oliviers dans la région) …
- C’est ce que je te disais tout à l’heure.
- As-tu fini de me couper ? La faune et la flore, donc, qu’est-ce qu’ils font ? Je ne sais plus maintenant.
- Oh ! Je te vois venir ! Qu’est-ce que c’est que cet arbre qu’on ne connaît pas ? Un étranger, encore, qui vient bouffer notre bonne terre. Retourne dans ton midi, dans ton sable et tes cailloux !
- Mais non, qu’est-ce que tu racontes, ce n’est pas ça du tout ! Bonjour la poésie ! C’est un conte de fées.
- Alors il faut des fées, et puis des Korrigans, une sorcière …
- Oh ! Et puis, après tout, c’est ton histoire, débrouille-toi avec !
- D’accord, je continue. Je peux, en vers ?
- Ça va être beau ! enfin, essaie …
- Du haut de la falaise
L’olivier, mal à l’aise,
A tort ou à raison
Cherchait une maison.
Maison ?
Mais on n’a pas envie
De le garder en vie
En vie …
En visiteur avide
Euh …
- Oui ?
- C’est le vide …
- C’est pas mal pour l’instant, mais tu n’es pas obligé de chanter.
- Le rap de l'olivier
Jaillit de mon clavier
Ces quelques notes en prime
Ce n'est pas de la frime
C'est pour trouver mes rimes
- Il faut croire que ce n’est pas très efficace …
- Vas-y, toi, continue l’histoire.
- Que je continue ? D’accord. Je recommence :
Sous le soleil des îles de Kerpolen, non loin des plages, tout ça, … il y avait un figuier.
Un figuier, c’est normal, là-bas, en Bretagne, l’histoire est terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.axior.fr
 
L'olivier de Kerpolen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les Lyonnais" d'Olivier Marshall 2011
» [Gérard, Olivier] Te retourne pas, Handala!
» Présentation Olivier, Toulouse, HTC Desire
» Olivier
» L'ile de Olivier de RESSÉGUIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits écrivains :: Les petits écrivains originaux :: Fiction humour-
Sauter vers: