Les petits écrivains

Ce forum vise à recueillir des fictions ou fanfictions de qualité pour le plaisir de tous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vent de la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Habby
Scribe
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 27
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Le vent de la musique   Mar 6 Mar - 14:35

Le vent de la musique


Il jouait ses sentiments pour elle sous des airs de Chopin. Il se récréait pour elle, s’inventait, l’aimait. Il l’aimait tellement qu’il faisait voler depuis des heures, sur les touches blanches, ses doigts où apparaissaient des cloques brûlantes. Il n’avait pas ouvert les yeux et continuait à jouer ses sentiments ; continuait à jouer pour elle ; continuait à créer la vie.

Certes, il ne savait pas vraiment où elle était et où il était lui-même. Il s’était perdu, englouti dans son propre monde ; détruit dans son propre Hiroshima. Il ne s’était pas pardonné, mais avait continué d’espérer ; à chanter cet espoir ; le faire fleurir. Il continuerait à jouer, à garder le souvenir flou en lui, à le changer ; à le métamorphoser.

Cette vie. Ce souvenir. Cet espoir. Cette musique.

Tout était à maintenant confondu dans sa tête. Elle, loin, et lui tout aussi loin. En fait, il était près, si près de la fenêtre. Et près de se laisser porter par le son triste de Chopin et de se laisser tomber pour suivre le son. Pour oublier le souvenir, pour les retrouver, elle et la musique. Pour suivre le vent. Le vent de la musique.

Il sentit qu’elle revenait à la vie. Il continua à jouer, à créer, à détruire.

À pleurer aussi.

Les yeux fermés, toujours concentré, toujours aussi loin.

Il l’aimait tellement…

Les notes se poursuivirent, se chassèrent, s’apprivoisèrent. Ils ne formaient qu’un ensemble agréable, une harmonie céleste, se répercutant contre les murs de la petite salle, troisième étage. Et finalement, l’hiver prit fin dans le monde de Chopin, le dernier son de la neige sonna dans l’air, puis disparut. Comme ses larmes qu’il avait essuyées d’un geste vif. Il ferma le clavier et poussa le petit banc en dessous du piano. Il le laissait maintenant à d’autres mains agiles, à d’autres amoureux perdus, à d’autres cœurs en peine.

Il passa à côté d’elle et le souvenir vint l’assaillir. Il détourna les yeux. Ne plus penser. Qu’espérer. Que croire en la vie.

-Comme tu joues bien.

Le son de sa voix, la voix des anges, le percuta. Il s’immobilisa, comme ancré dans les dalles blanches.

Elle l’avait senti. Elle n’était pas perdue. Elle était là, près de lui.

Il baissa ses yeux sur sa maigre silhouette, la dévora d’un regard, dévora son châle autour de ses épaules, dévora son visage souriant et serein malgré la fatigue.

La fatigue de la vie. La fatigue de l’espoir.

Il l’aimait tellement…

Si seulement elle l’avait entendu pour vrai. Si seulement ses yeux pouvaient le voir, ses oreilles l’entendre. Si seulement il l’avait écouté, si seulement il avait écouté la voix des anges de sa bouche. Si seulement il avait ralenti à l’arrêt et si seulement une voiture ne les avait pas percuté…Elle ne serait pas confinée à un fauteuil ni à écouter le silence, contemplant la nuit éternelle en mentant. Elle ne serait pas obligée de lui mentir pour lui faire plaisir. Il ne serait pas là à se faire gruger par le souvenir flou.

Et ça ne serait pas la dernière fois qu’ils seraient ensemble.

Le vent de la musique est parfois trop fort. Il emporte tout sur son passage. Il espérait, en tout cas, que le vent l’emporte loin de la culpabilité pour avoir tué la vie de son amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintehabby.livejournal.com
 
Le vent de la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ghibli] Nausicaä de la Vallée du Vent
» Chanson "Vive le vent"
» Musiques de Nausicaä de la Vallée du vent
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» La musique qui a marquer votre jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petits écrivains :: Les petits écrivains originaux :: Fiction Romance-
Sauter vers: